Participation

Enre­gis­trement en tant qu’agence gouver­ne­mentale

Les approches coopé­ra­tives de l’Accord de Paris sur le climat accordent un rôle central aux pays impliqués. Les acti­vités sélec­tionnées doivent ainsi être reconnues comme adaptées par le pays parte­naire et par la Suisse avant de pouvoir conclure un contrat d’acqui­sition par la Fondation KliK des ITMOs générés par l’activité. Les agences gouver­ne­men­tales compé­tentes du pays parte­naire doivent par ailleurs être acti­vement impli­quées dans le processus afin de définir comment s’articule l’activité par rapport à la poli­tique nationale de protection du climat.

Le gouver­nement du pays de transfert est impliqué dans les étapes suivantes du processus: MAIN, MADD et bien entendu négo­ciation de l’accord bila­téral.

La conclusion d’un accord bila­téral entre la Suisse et le pays parte­naire concernant l’impu­tation des ITMOs et les exigences appli­cables aux ITMOs constitue une condition essen­tielle à tout soutien accordé par la Fondation KliK.

Les agences gouver­ne­men­tales béné­fi­cient d’un statut privi­légié et peuvent s’enre­gistrer direc­tement au moyen du formu­laire ci-dessous. Une fois enre­gis­trées, elles peuvent soumettre de manière courante des propo­si­tions d’acti­vités d’atté­nuation (MAIN).