Activités et effets

Effets

La Fondation KliK se prépare à l’obligation de compenser des émissions de CO₂ à l’inter­na­tional à partir de 2021.

Le projet de la loi suisse sur le CO₂ prévoit que les impor­ta­teurs de carbu­rants resp. la Fondation KliK en tant que groupement de compen­sation soient nouvel­lement tenus d’étendre à l’inter­na­tional leurs réduc­tions d’émissions de gaz à effet de serre au moyen d’acti­vités d’atté­nuation. Au cours de la période 2021 à 2030, le montant de ces réduc­tions à l’inter­na­tional devrait s’élever à 54 millions de tonnes de CO₂e.

A ce jour, la Fondation KliK a agréé environ 50 orga­ni­sa­tions pour l’acqui­sition de réduc­tions d’émissions et elle est en contact avec 5 pays pour identifier des acti­vités poten­tielles (situation avril 2019). Elle a invité ces parte­naires à lui soumettre des propo­si­tions d’acti­vités d’atté­nuation.

De premières acti­vités d’atté­nuation poten­tielles ont déjà pu être identi­fiées pour générer des réduc­tions d’émissions impu­tables (ITMOs) à partir de 2021. Mais il est encore trop tôt pour estimer les effets attendus de ces projets.